Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association Micarmor
  • Association Micarmor
  • : L'INFORMATIQUE A LA PORTEE DE TOUS Des formations variées et adaptées à tous les niveaux: des débutants à la création de sites Internet.Et aussi valoriser notre région par la découverte de notre patrimoine culturel et touristique.
  • Contact
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 12:01
d'azur au vaisseau de trois mâts d'argent avec son ancre du même pendant à dextre

blason de Paimpol publié avec l'autorisation de Jean-Paul de Gassowki - La banque du Blason
.

PAIMPOL MEDIEVAL EN QUELQUES DATES

 

 

Voici quelques grandes dates du Moyen Age à Paimpol et dans les environs.

 

Entre l'an 1000 et 1200 : érection d'une motte féodale à Paimpol à Kastell Wenn.

Le 29 décembre 1212 : décès d'Alain d'Avaugour, fondateur de Beauport

Le 24 juin 1220 : mort de Simon, Abbé de Beauport.

Le 15 août 1220 : Mengui, de Plourivo, fait don à Dieu et à Beauport d'une dîme et d'une pêcherie de poissons.

6 octobre 1281 : décès d'Henri d' Avaugour, fils du fondateur de Beauport

Il ne possédait plus que le Goélo.

4 octobre 1304 : mort de Michel Vivien , abbé de Beauport

12 novembre 1355 : mort de Guillaume de Pommerit , abbé de Beauport

Il a fait construire sa grande maison de l' abbé.

19 avril 1373 : décès de Jacques Moriceau, abbé de Beauport, qui reçut les lettres de sauvegarde du Roi d' Angleterre, pour toutes les possessions sises en ce pays.

18 octobre 1421 : Jean V, duc de Bretagne, autorise l' abbé de Beauport à construire un moulin avec digue pour retenir les eaux de la marée à Poulafret.

15 mai 1434 : à la demande de Monseigneur de Boisrobin, évêque de Saint-Brieuc, le Pape Eugène IV accorde une concession d'indulgences aux Paimpolais pour relever l'Eglise de Paimpol de ses ruines.

6 septembre 1434 : Raoul Rolland, né à Plounez, au manoir de Kerloury, devient évêque de Tréguier.

14 avril 1441 : décès de Raoul Rolland, évêque de Tréguier, né à Plounez.

14 décembre 1514 : un acte est signé entre les moines de Beauport et les pêcheurs de Bréhat qui supprime la dîme sur les poissons pris sur les côtes bretonnes, à Terre Neuve et en Islande.


Ce document servit de base pour attribuer aux pêcheurs bretons, la découverte de l' Amérique avant Christophe Colomb.

 

 

Sur la Place du Martray, commence la Rue des Huit Patriotes

 D'où vient son nom ?


Anciennement appelée Rue de Ploubazlanec , elle changera de nom, le 19 août 1945.

 

Le 16 août 1944, ces huit hommes , deux du maquis de Kerfot et les autres de la Compagnie Tito, sont chargés de dégager la route menant à Paimpol pour le passage des véhicules américains.

 

Le 17 Août 1944, Paimpol est la dernière ville libérée de l'occupation allemande en Côtes d'Armor ( Côtes du Nord à cette époque).

 

Seuls combattants français à avoir perdu la vie dans les combats qui ont marqué la libération de la ville, les " huit patriotes" sont devenus des figures emblématiques de Paimpol.

 

Ils ont trouvé la mort à Penvern, sur la route entre Paimpol et Plourivo

Là, se trouvait un monte paille qui barrait la route . Les FFI essaient de le déplacer, mais l'occupant l'avait piégé.

 

C'est l'explosion qui les tue tous les huit , un neuvième homme est épargné

La municipalité leur fera des funérailles à la hauteur de leur sacrifice et en leur honneur débaptisera la rue de Ploubazlanec en Rue des Huit Patriotes.

 

Extrait du journal de Paimpol du 26 aôut 1944 : " Au cimetière, d'émouvantes allocutions furent prononcées par des personnes autorisées et adressèrent un suprême adieu à ces valeureux petits gars bretons , à ces jeunes patriotes qui avaient fait le sacrifice de leur vie pour la délivrance de leur pays ".


 

Quelques photos de Paimpol

 


 le train en gare de Paimpol

 

 

 

 

 

la rue de la Vieille Poissonnerie

 

 

 

 

 

 

une goëlette dans le Port au temps de la Grande Pêche en Islande

 

 

 

 

L'Eglise

 

 

 

 

 

 

le port

 

 

 

 

 

 

Au temps de la Grande pêche en Islande


 

Les quais déserts pendant la grande campagne de pêche longeaient les bassins jusqu'à l'embouchure du port , sous la tour de Kerroc'h.

 

Le quai Morand doit son nom à un armateur de Paimpol.

A marée basse, les bateaux échoués sur la grève effectuaient leurs réparations ; ainsi accessibles aux charrettes chargeant et déchargeant le poisson.

 

Les goélettes étaient un spectacle distrayant et permanent pour les badauds

Avant 1902, un seul bassin, découvert deux fois par jour, était envahi de centaines de mâts.

 

Le 2ème bassin à flot, commencé en 1898, a été inauguré en 1904 à l'apogée de l'aventure islandaise.

 

Lors des armements, les spectateurs assistaient à la vérification des cordages, filins et voiles, tandis que les enfants jouaient sur les quais déserts avant l'immense effervescence du départ.

 

On chargeait des barriques de cidre, de vin, d'eau douce, des vivres, des pommes de terre, pour le ravitaillement des marins, ainsi que des effets pour les matelots, du matériel de pêche, des appâts, et le combustible bois ou charbon, pour le chauffage et la cuisine.

 

Le départ des "graviers" était précédé de la bénédiction des marins pour Terre Neuve.

 

Le pardon des Islandais rassemblait une foule énorme vers la mi-février.

La Vierge portée par les marins était précédée du groupe des moussaillons.

Après la messe, la procession de Notre Dame de Bonne Nouvelle traversait les rues et se dirigeait vers le port.

 

Lors du pardon au moment de la bénédiction des goélettes, la fête s'accompagnait d'animations manèges et célébrations profanes et laïques.

 

Avant le grand départ, des tonnes de sel étaient chargéesdans les cales pour saler la morue après séchage sur les grèves de Terre Neuve.

 

Au milieu de la saison, le poisson était chargé sur des " chasseurs" qui le rapportait en France.

 


A Paimpol aujourd'hui vous pouvez visiter le Musée de la Mer, rue Labenne , près du port.

 

On y découvre la vie des pêcheurs d'Islande et toute la richesse maritime de Paimpol et de sa région.

 

 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires