Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association Micarmor
  • Association Micarmor
  • : L'INFORMATIQUE A LA PORTEE DE TOUS Des formations variées et adaptées à tous les niveaux: des débutants à la création de sites Internet.Et aussi valoriser notre région par la découverte de notre patrimoine culturel et touristique.
  • Contact
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 10:15

Erquy, cité de la coquille

En venant de Pleneuf Val-André par le sentier douanier, vous risquez de fouler des kilomètres de sable fin sans vous rendre compte que vous passez d'un village à l'autre.

 

Si la réputation d'Erquy provient en grande partie de l'importance de ses activités maritimes, sa seconde richesse la place certainement parmi les plus beaux sites de la côte Ouest.



Quelle que soit l'exposition, dans une débauche de couleurs où le vert domine, le jaune des ajoncs le dispute au mauve des bruyères dans une cascade descendant jusqu'au ras des flots ...



 

 
Les photos ont été réalisées par François MOYSAN Association 3'S (Sports et Soutien Scolaire)
et nous ont été adressées par Maud Dacquay.
Avec tous nos remerciements.
Repost 0
Published by Micarmor - dans COTE D'EMERAUDE
commenter cet article
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 11:54

Le Fort La Latte en Plévenon

Première défense terrestre défiant l'envahisseur venant de la mer, bien planté sur une pointe rocheuse qui a vu toutes les tempêtes, le fort La Latte brave hommes et éléments depuis le 13ème siècle.

Protégé de la mer par des falaises abruptes, et de la terre par deux pont-levis, il a gardé l'essentiel de son architecture d'origine, même si les occupations successives qu'il a connues l'ont régulièrement dégradé. Le second pont-levis, visible ci-dessous, a été construit au bout d'une petite esplanade, aujourd'hui fleurie, qui constituait une première défense à découvert.


 

L'ouvrage actuel a vu son édification étalée sur les 13ème et 14ème siècle, sur les ruines d'un fort primitif construit en 937 pour défendre l'entrée de la baie par les envahisseurs Normands. Etienne Goyon de Matignon fera construire au 14ème siècle l'imposant donjon qui le domine, point de repère de tous les marins croisant au large, afin d'en compléter la défense pendant la guerre de succession. Auparavant dénommé château de la Roche-Goyon (du nom de la famille à laquelle il appartenait), il prendra le nom actuel, qui est celui du petit village qui y menait, en 1592, mais sera toujours surnommé du nom de ses bâtisseurs jusqu'à la fin du 18ème siècle. Partiellement détruit pendant les guerres de la Ligue, après un siège qu'il subira en 1597, Vauban le fait fortifier par Garangeau au 17ème siècle. Il sera notamment équipé d'un four à boulets et ses remparts parcourus du chemin de ronde seront encore fortifiés. De 1690 à 1715, le roi de France assurera le coût de restaurations et aménagements, les Goyon-Matignon étant toujours propriétaires des lieux. Le 20 octobre 1715, François de Goyon-Matignon épouse Louise Grimaldi, duchesse de Valentinois, prenant le nom de son épouse. C'est ainsi que les descendants d'une famille devenue princière sur le rocher de Monaco possèdent un peu du sang breton de leur lointain aïeul armoricain ...

Devenu propriété de l'Etat en raison de ses qualités défensives, il sera vendu aux Domaines en 1892 puis changera plusieurs fois de mains pour être finalement acheté en 1931 par la famille Jouôn des Longrais. Celle-ci en assure depuis lors un entretien et une mise en valeur constante.

Le donjon, pièce maîtresse d'un ensemble toujours à la merci des vicissitudes du temps, verra ses fondations rocheuses s'ébouler en 1997. Une patiente et périlleuse restauration de celles-ci, ainsi que de la toiture et des mâchicoulis, sera menée en 2004.

D'avril à juin, la végétation explose sur les landes qui le séparent du Cap Fréhel en un feu d'artifice de couleurs diverses provoqué par l'éclosion d'une flore typique de cette côte. Les sentiers qui la jalonnent, bordés d'ajoncs et de fleurs de toutes les couleurs, vous offrent une multitude de promenades dans une nature jalousement préservée.

Repost 0
Published by Micarmor - dans COTE D'EMERAUDE
commenter cet article