Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association Micarmor
  • Association Micarmor
  • : L'INFORMATIQUE A LA PORTEE DE TOUS Des formations variées et adaptées à tous les niveaux: des débutants à la création de sites Internet.Et aussi valoriser notre région par la découverte de notre patrimoine culturel et touristique.
  • Contact
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 13:16

DSC06737--Copier-.JPG

Le moulin de la lande du Crac'h à Perros-Guirec est construit entièrement en pierres taillées de granite de la Clarté. Les deux ouvertures du rez-de-chaussée sont situées au nord et au sud. Le 1er étage des meules dispose de plusieurs ouvertures assez modestes (pour éclairer la salle de travail), avec des corbeaux à encorbellement.

DSC06742--Copier-.JPG

Le grenier dispose d'une lucarne pour accueillir l'arbre moteur (en chêne) et d'une ouverture pour le levier de frein (en frêne). Les ailes mesurent 16 mètres de volet et conservent un écart de 70 cm avec le sol, pour laisser la place à un animal.

DSC06738--Copier-.JPG

L'armature des ailes fixée sur une vergue en chêne, est composé de lattes ou barres reliées entre elles par des côtterets en pin d'Orégon (borlingues). A l'origine, la toile des voiles était en chanvre ou en lin, plus résistant que le tissu synthétique. Le châssis de la charpente est mobile, actionné par un rouet d'entraînement.

DSC06741 (Copier)

Le bras (ou queue) d'orientation était manoeuvré à partir d'un treuil attaché à l'une des 8 bornes du chemin tournant.

Le moulin à vent de la lande du Crac'h a pu être construit au 1er quart du18ème siècle selon la date portée sur un linteau, cependant, il pourrait être antérieur.

DSC06739--Copier-.JPG

Ce moulin est souvent cité dans les archives comme un moulin de bon rapport ou rendement (30 quintaux par jour). D'après Léon Dubreuil, les vassaux du roi venaient y faire moudre leur grain. Ce moulin est du type "coquetier" ou "à petit pied".

 

DSC06744--Copier-.JPG

Quelques rares exemplaires subsistent encore dans le Trégor : Plougrescant, Ploulec'h et Pleumeur-Bodou. Le moulin a été restauré en 1986 par une entreprise privées, l'amoulangeur Jean Peillet, qui en a dessiné les plans. Le moulin a retrouvé son aspect extérieur

DSC06747--Copier-.JPG

(bâti restauré et remise en fonction des ailes du moulin et du chemin tournant), cependant, il ne dispose plus de la machinerie intérieure, des meules et autres engrenages et outils de meunerie.

DSC06746--Copier-.JPG

Repost 0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 08:13
Le 1er octobre 2011, à Ploumanach, il a fait 32 degrés, contre 26 en 1959, toujours en octobre, une température exceptionnelle du côté de la Manche,
DSC05463--Copier-.JPG
due à un vent du Sud alors qu'habituellement l'été, la brise de mer rafraîchissante est dominante.
DSC05469--Copier-.JPG
C'était le jour idéal pour randonner sous un soleil de plomb, dans la lande et les rochers de Ploumanac'h sur le sentier des douaniers, le GR 34 !!
trestraou-ploumanach-005--Copier-.JPG
La mer étale dont le bleu se confondait avec le ciel.
DSC05493--Copier-.JPG
Le "Château du Diable", massif granitique impressionnant semblant vouloir s'engloutir dans les flot.
trestraou-ploumanach-007--Copier-.JPGLes formes les plus insolites s'y succèdent.
trestraou-ploumanach-010--Copier-.JPG
Vestiges du temps des douaniers : La poudrière
DSC05503--Copier-.JPG
et la Guérite
DSC05506--Copier-.JPG
Au centre du site, planté sur la Pointe la plus avancée, le phare de Men Ruz monte la garde.DSC05523--Copier-.JPG
En retrait, le castel domine un paysage où seules trois couleurs dominent : le bleu, le rose et le vert.
trestraou-ploumanach-012--Copier-.JPG
et un peu plus loin la Chapelle Saint Guirec, baignée de soleil.
trestraou-ploumanach-014--Copier-.JPG
et maintenant , suivez le guide tout au long de ce parcours,en regardant ce diaporama .............

Repost 0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 09:10

Une escapade dans le ciel de Ploumanac'h sur la Côte de Granit Rose ....Des couleurs sublimes de rose, de bleu et de turquoise !

261546_229539623746654_100000718538560_766357_5317588_n.jpg

Grâce aux photos de nos amis BZH Paris et Chemins Bretons (sur Facebook) que nous remercions pour le partage de ces images.

 

Voyage ......... Voyage ....!

Une pure merveille !

 

Repost 0
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:31

Petite ville balnéaire sur la Côte de Granit Rose avec son joli port de plaisance,

trebeurden-3-juillet-049--Copier-.JPG

ses rochers sculptés par l'érosion et des empilements tous plus  étonnants les uns que les autres.

trebeurden-3-juillet-019--Copier-.JPG

Mais au coeur de la promenade, vous saluerez le Père Trébeurden qui domine la plage!

trebeurden-3-juillet-041--Copier-.JPG

Bonne promenade en diaporama photos !

 

Repost 0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:21

ln54 1134727 1 px 470

Voici quelques commentaires parus sur le profil de Chemins Bretons via Facebook.

 

Christiane Michèle Audebert  : pour moi c'est exact : une VERRUE !!!! J’ai eu la même réaction en voyant la THALASSO de l'île d'Oléron !!! Merci

 

 

Yann Virtuel  : J'aime les immeubles d'après-guerre au Havre par exemple, il font partie d'un ensemble architectural, ici, c'est juste un bâtiment qui fait tache dans le décor, une horreur de promoteur!!!

Marc-gil Ar Blouc'h  : Trugarez vit keneilded Facebook ha chans vat deoc'h


Yann Virtuel  : ça reste une pâle copie de Mr Le Corbusier...je ne comprends pas toujours les classements, chez nous il y a ça : http://www.ouest-france.fr​/actu/actuLocale_-La-maiso​n-d-architecte-ouvre-ses-p​ortes-_56009-avd-20110625-​60776164_actuLocale.Htm incompréhensible pour la population locale à qui on refuse une modification simpliste pour leur habitation!

 

 Marlène Lebouleux :  coup de pub pour l'architecte et surtout reconnaissance d'un immeuble plombant la plage

Repost 0
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 12:52

L'immeuble Hélios de Trébeurden inscrit au Patrimoine du XXème siècle !

trebeurden-3-juillet-055--Copier-.JPG

 

Pour beaucoup, c'est une verrue dans le somptueux panorama du littoral. Et pourtant... La tour Hélios de treize étages (104 appartements) est labellisée Patrimoine du XXème siècle, une reconnaissance accordée par le ministère de la Culture.

Si de loin, l'immeuble peut sembler être une vilaine barre de béton, à y regarder de plus près, son architecture en fait un édifice à part. « La façade ouest est une copie de Le Corbusier tandis que la façade est est plus personnelle. » Elle porte la trace de Roger Le Flanchec.

Dominique Lacoste est président du conseil syndical de copropriétaires. Depuis plusieurs mois, il bosse sur l'histoire de cet architecte à part. « Il a créé cet immeuble en cellules vides. Chaque cellule était vierge de toute cloison. Les acquéreurs devaient se référer à lui avant toute construction. Il était tellement têtu qu'il lui est arrivé de démolir ce qui avait été fait. »

L'édification de la tour a pris douze ans, de 1950 à 1962. « Il existe seulement quatre réalisations de ce type en France et cinq en Europe, dont quatre signées Le Corbusier, dont la cité radieuse à Marseille et d'autres édifices à Rezé, Briey et Berlin. » Mais qu'a donc de spécifique la tour Hélios ? « Elle est construite sur pilotis. Les caves sont donc en hauteur et le premier étage culmine à 9 m. »

Dans sa folie des grandeurs, Roger Le Flanchec avait imaginé des commerces au rez-de-chaussée et surtout, un restaurant panoramique au treizième et dernier étage. Le Flanchec habita lui-même au sommet, avec une vue panoramique sur la baie de Lannion. Hasard de l'histoire, Dominique Lacoste fut le dernier copropriétaire à acheter une cellule vide en 2000. Les appartements sont en duplex sur 32 m 2 . Tout en haut, à 32 mètres de hauteur, le panorama est exceptionnel.

trebeurden-3-juillet-061--Copier--recadre.jpg

Vendredi 1er juillet 2011,  Dominique Lacoste était le maître de cérémonie pour fêter l'inscription au patrimoine du XXème siècle. « L'antenne de Pleumeur-Bodou est elle aussi inscrite, précise Henry Masson, conservateur à la Direction régionale de l'action culturelle. Pour l'instant, deux commissions ont attribué ce label à une quarantaine d'édifices comme le manoir de Lesnor à Locquénolé ou la gare de Brest. » Mais que le maire de Trébeurden se rassure, en terme d'urbanisme, cette reconnaissance est beaucoup moins contraignante qu'un classement aux monuments historiques.

 

Article signé par Ouest France.

 

Donnez-nous votre avis en rédigeant un commentaire !

Repost 0
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 11:51
Trégastel est une des plus petites communes des Côtes d'Armor située sur la Côte de Granit Rose entre Trébeurden et Perros-Guirec.
plages_tregastel_flechee.jpg
Les habitants s'appellent les Trégastellois.
trebeurden-3-juillet-098--Copier-.JPG
Jolie station balnéaire, Trégastel compte environ 2.400 habitants, mais ce nombre est multiplié par cinq en saison estivale.
Un premier moulin à mer fut construit sur la petite digue reliant les communes de Perros-Guirec et de Trégastel dès 1375. Le moulin actuel le remplaça en 1764.

Le moulin fonctionnait grâce au flux et au reflux de la marée ; il servait à moudre du grain, mais aussi à teiller du lin et à écraser du sel.
Son activité s’arrêta en 1932, à la mort du dernier meunier.
moulin-de-tregastel
Le moulin peut être visité ; les mécanismes ont été partiellement restaurés : trémies, meules, axes et couronnes de transmission... A l’étage, l’histoire du moulin est présentée sous forme de tableaux.
    
Situation : le moulin à marée de Trégastel est situé 3 kilomètres à l’ouest du centre ville de Perros-Guirec, en bordure de la route principale joignant Perros-Guirec à Trégastel.
Repost 0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 17:06
Située dans le Trégor, au cœur de la Côte de Granit Rose, Trébeurden est une commune au potentiel touristique très important.
trebeur8.jpg
Aves ses rochers sculptés par l'érosion,
rocher-trebeurden.jpg
Qui laissent l'imagination faire son oeuvre ........... !
pt4792.jpg pt69582.jpg
Et ci-dessous un aperçu en vidéo de cette petite cité balnéaire :
Repost 0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 09:55

Au large de la Côte de Granit Rose, entre Perros-Guirec et Trégastel, se trouve l'Archipel des Sept-Iles, royaume incontesté des oiseaux marins.

sept-iles-232628.jpgCet ensemble d'îlots rocheux est un site naturel protégé depuis 1912 et classé Réserve Naturelle depuis 1976.

49d1054b807cd7ed73ca1438640d79a9.jpgCe sont des milliers de fous de bassan,

9739_fous-de-bassan-archipel-des-sept-iles.jpg

des centaines de macareux-moines,

macareux_moine.jpg

cormorans huppés,

CormoranHuppe.jpg cormorans_huppes_atterrissage.jpg

guillemots de Troil,

383_guillemot_de_troil.jpg

fulmars boréaux,

fulmars-boreaux-506717.jpg

petis pingouins, goélands marins, argentés et bruns qui se cachent dans les creux des rochers.

ile-Rouzic.jpgL' Archipel des Sept-Iles abrite 27 espèces d'oiseaux nicheurs dont 12 espèces d'oiseaux marins, soit plus de 25000 couples.

T1_04_01.jpgUn groupe d'une trentaine de phoques gris vit en permanence sur cette réserve naturelle mais son observation reste aléatoire.

 43008160 43008480.jpg

Partez à leur découverte le long de la Côte de Granit Rose, massif granitique sculpté par l'érosion depuis plus de 300 millions d'années.

Repost 0
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 13:29

Ploumanach et l'oratoire de Saint-Guirec

Ploumanach est le véritable berceau de Perros-Guirec. Ce nom a subi plusieurs modifications au cours des siècles et l'on pourrait croire, par sa première syllabe "plou" qu'elle fut auparavant une paroisse à part entière. Il n'en fut rien : Ploumanach n'obtint jamais le statut de paroisse. Il s'agit en réalité d'une déformation de Poul-Manac'h, signifiant le "marais du moine". La topographie des lieux le justifie aisément. Selon la légende, Guirec, un moine gallois, y débarqua au 5ème siècle dans une auge de granit afin d'y fonder une communauté.

 

 

Perros-Guirec

Le "sommet du Tertre", Pen-Ar-Roz ou Penn-roz en breton, est à l'origine du nom de cette petite ville qui compte parmi les plus réputées du tourisme estival dans le Nord de la Bretagne. Guirec, un moine gallois, est à l'origine de la paroisse mais il aurait débarqué à Ploumanach ... dans une auge de pierre, selon la légende ...

Les deux communes ont longtemps eu une destinée séparée et ce n'est qu'en 1750 que, se réunissant en une seule entité, elles fusionnèrent par la même occasion leurs deux noms.



Repost 0