Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association Micarmor
  • Association Micarmor
  • : L'INFORMATIQUE A LA PORTEE DE TOUS Des formations variées et adaptées à tous les niveaux: des débutants à la création de sites Internet.Et aussi valoriser notre région par la découverte de notre patrimoine culturel et touristique.
  • Contact
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 10:16

2Vacances-en-finistere-sept-2012-072--Copier-.JPG

Un des plus beaux villages de France vous présente ses enseignes ...

 

Repost 0
Published by Micarmor - dans LE FINISTERE
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 07:09

582591_3096762661572_1339262315_32336360_46518791_n.jpg

Ce mercredi 25 avril, un coup de tabac a été annoncé sur le Pays Bigouden, des vents violents à 120 km/h ont soufflé sur le Finistère.

 

Voici quelques photos prises et partagées par Michel ARHAN, Groupe Les Cap-Horniers et si vous souhaitez lire la totalité de son article,

rendez-vous sur son blog : http://www.caphorniers-quimper.com/article-tempete-sur-la-bigoudenie-104058289.html

 

Repost 0
Published by Micarmor - dans LE FINISTERE
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 09:36

Locronan03.jpg

Visite de l'un des plus beaux villages de France : LOCRONAN, situé dans le Finistère grâce aux photos de Michel Cadic à qui nous adressons nos vifs remerciements.

 

 

Haut lieu druidique il y a 2500 ans, c'est de l'ermite Ronan, moine venu d'Irlande au VIeme siècle sur une "barque de pierre", que lui vient son nom. Aujourd'hui encore, ce rite perdure encore sous la forme de la Troménie.
Dès le XIIIe siècle, les ducs de Bretagne vouant une grande dévotion à St Ronan, héritier du culte païen de la fécondité, sont à l'origine d'une certaine prospérité.


Locronan-20Rue-20Creperie-20_-20Dlebigot.jpgLa richesse s'établit véritablement à partir du XVe siècle avec le commerce de la toile, du lin et du chanvre. Anne de Bretagne accorde à Locronan le titre de "ville" en 1505. Les toiles de Locronan voguent alors sur tous les océans et la cité est prospère. Mais la fin de la navigation à voile et le début de l'industrialisation touche profondément l'économie de Locronan. Le déclin amorcé au XVIIe s'aggrave au XIXe.

26500252_Locronan.jpg
Ce n'est que vers la seconde moitié du XXe que le tourisme redonne vie à la cité de pierre.

 

Repost 0
Published by Micarmor - dans LE FINISTERE
commenter cet article
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 17:11

dimanche-a-camaret--3-.jpg

Camaret se trouve à 80 km de Brest et 65 km de Quimper et se situe à l'extrême ouest de la Presqu'île de Crozon. Entourée par l'océan, à l'entrée du goulet de Brest, c'est cette situation géographique privilégiée qui fera de Camaret-sur-Mer, un important port de relâche, jusqu'à l'apparition de la navigation à vapeur. Camaret, dont la moitié de la superficie est constituée de zones naturelles protégées, fait partie du parc naturel régional d'Armorique.

Au nord, il y a la baie de Camaret et la presqu'île de Roscanvel, au sud, l'anse de Dinan et le cap de la Chèvre, à l'ouest, c'est la mer d'Iroise qui débute face à l'anse de Penhat.


Ce diaporama a été réalisé avec les magnifiques photos de Yannick LE NOUVEL à qui nous adressons tous nos remerciements.

 

 

En avançant vers la pointe de Pen-Hir et les Tas de Pois, on rencontre une succession de falaises toutes aussi impressionnantes les unes que les autres par leurs énormes pans de roches qui tombent à pic dans l'océan. Quand on arrive à l'imposant promontoire supportant l'immense croix de Lorraine en granit bleu, inaugurée par le général de Gaulle le 15 juillet 1951, le paysage est grandiose. Une plate-forme naturelle à flanc de falaise, nommée la Salle Verte, est recouverte de gazon marin. Mais il faut être très prudent car le plan incliné et rapide qui y conduit est très dangereux. En contre-bas, se trouve la plage du Véryac'h, ce qui signifie plage de sable calcaire ou maërl. Elle dessine un demi-cercle qui se termine à droite par les Tas de Pois et à gauche par une succession de falaises aux tons bruns et jaunes.

Un peu plus loin, c'est l'endroit appelé en breton Lam Saoz, le saut de l'Anglais, en souvenir de l'échec du débarquement anglais de 1404.

Le chemin piétonnier a été aménagé en 1975 jusqu'à la plage de Kerloc'h, à la sortie de Camaret, en direction de Crozon. On domine la mer de 50 à 60 mètres et on aperçoit, à l'extrémité, la baie de Dinan.

 

 

Repost 0
Published by Micarmor - dans LE FINISTERE
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 09:41

385372_2209156913878_1396118720_31834929_2010660310_n.jpg

Située au fond de la baie de Douarnenez, la commune de Plonévez-Porzay est le témoin du mariage de la mer et de la terre.

Avec sa campagne verdoyante d'un côté et les plages de sable fin de l'autre.

 

La Sainte Anne vénérée à Sainte-Anne-la-Palud est une sainte bretonne plus ou moins mythique qui fait partie de ces saints bretons de l'Armorique primitive. Elle est souvent assimilée à Sainte Anne, la mère de la Vierge Marie mais sa vie est mal connue.

 

Située près des dunes bordant la plage bordant l'Océean Atlantique, la chapelle se trouve dans un ancien marais (palud ou palue) assaini au fil des siècles, et dépendant de la commune de Plonévez-Porzay.

 

Remerciements à Guy Le Page pour le partage de ses photos.



Repost 0
Published by Micarmor - dans LE FINISTERE
commenter cet article
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 17:01

hpim6344ju2.jpg

En pays d'Iroise, partez à la découverte d'une commune aux trois vies et aux trois espaces : Argentan en Landunevez.

argenton-en-landunvez--1-.jpgLe port d'Argenton, le centre bourg et la station de vacances de Kersaint, reliés par une route remarquable qui serpente entre falaises et dunes

hpim6346yw8.jpg

La route touristique de Landunvez, longeant le littoral sur plus de 6 kilomètres est unique dans la région et offre des panoramas sensationnel.

1708812639.jpg

Espace accueillant et ouvert pour les vacances, le pays offre à ses résidents, à leurs familles mais également aux touristes « étrangers » d' agréables promenades à l'intérieur des terres, des thèmes de randonnées et mieux encore, tout au long de la splendide « route touristique » un balcon exceptionnel sur la mer d'Iroise, le rail d'Ouessant. La nuit, on peut y observer les feux des phares, ceux du Four, de la Jument, de Men korn, du Stiff, du Créach,de la Vierge.

299472.jpg
Par le jeu des marées, des vents, des courants et il faut bien le dire . les caprices du soleil, la mer nous offre un spectacle permanent et varié : vert lagon certains jours, parfois gris sombre comme il sied à un pays celte, déchaîné et blanc d'écume . en furie lorsqu'il fait tempête.

la-mer-324.jpg

Complices ou dangereux, jamais monotones, les rochers sont ici d'une beauté remarquable. Mais attention, la Côte des Légendes peut être sauvage !


 Port_d_Argenton.jpg

Les surfeurs s'y retrouvent pour s'adonner en bandes et par tous les temps à leur spectaculaire passion.

a_2.jpg
La présence solennelle du Château de Trémazan, le calme du port d'Argenton, la sauvage beauté du site de St Samson, la vision bucolique et apaisante d'un troupeau de chevaux de trait bretons en liberté sur leur coin de dunes font de cette commune du LEON un lieu privilégié.


Cliquez sur l'image ci-dessous,

argenton-en-landunvez--12-.jpg

pour regarder le diaporama réalisé avec les remarquables photos de Yannick LE NOUVEL.

 

Repost 0
Published by Micarmor - dans LE FINISTERE
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 13:02

ville-20close-20concarneau-20port-20de-20peche.jpg

Au Moyen Age, l'île de Conq dépend de la paroisse de Beuzec. Les moines de Landevennec y ont des propriétés et entretiennent un bac qui relie la ville à la route de Quimperlé et qu'ils conserveront jusqu'au 18ème siècle.

A la fin du 11ème siècle, Conq devient siège de la châtellenie ducale. Petit à petit la ville grandit autour de son église dédiée à Saint-Guénolé. Au 13ème siècle le Duc Jean II fait construire un auditoire.

concarneau_ville.jpgEn 1373, le siège de la ville par Duguesclin et le récit de ses trois assauts successifs laissent à penser que la muraille primitive était suffisamment forte pour résister.

Au 15ème siècle, sous les règnes des Ducs Pierre II, Arthur III et François II, la ville est décrite comme ... entièrement fortifiée, le tiers du droit de billot ayant été employé au parachèvement de la fortification.

concarneaubb.jpgA la fin du 16ème siècle, la place de Concarneau voit le dernier événement militaire se dérouler sous ses remparts au moment des guerres de religions.

Au 17ème siècle, Concarneau est ville royale, siège de sénéchaussée et députera aux Etats jusqu'en 1789. Faute de moyens, peu de travaux seront réalisés par les ingénieurs de Vauban sur la forteresse (ajouts d'éperons aux tours de l'entrée, re-creusement du fossé, réparation du pont-levis).

Le 18ème siècle voit le déploiement des batteries de côte et le rôle militaire de la Ville-close décliner puis s'éteindre.

 sejour-a-concarneau.jpg

De tous temps, Concarneau a dû sa croissance économique à la mer. Dès le 17ème siècle, les militaires et les gens de robe s'éloignent de la Ville-close pour s'établir dans les manoirs des paroisses environnantes. Ils laissent la place à des marchands dont les relations commerciales s'étendent de la Scandinavie au Pays basque et au Languedoc. Ils importent bois et rogue de Norvège, sel de Guérande, vins et eaux de vie de Charente et du Bordelais et offrent en échange sardines pressées et grains.

concarneau033.jpgLes crises sardinières au début du 20ème siècle, liées à l'absence de poisson, obligent négociants, marins et conserveurs à s'orienter vers une autre pêche : le thon germon. La flottille ne cesse de s'accroître, l'avant-port devient trop petit, le bassin Pénéroff est comblé et c'est tout naturellement derrière la Ville-close que les nouvelles infrastructures portuaires s'installent.

Les vasières sont aménagées, des quais sont construits et la nouvelle criée est inaugurée en 1938. Cette période est aussi marquée par l'abandon progressif de la voile au profit du moteur.

Concarneau-4.jpgAux 17ème et 18ème siècles les négociants et les maîtres de chaloupe, à l'étroit entre les remparts, occupent les faubourgs et y installent des établissements de pressage de sardines. Les chantiers navals construisent des chaloupes sardinières, des lougres, des chasse-marée. Une société bourgeoise remplace les nobles. Les maisons à pans de bois cèdent la place aux maisons en pierre.

la-ville.jpgLe 19ème siècle voit la création d'une infrastructure portuaire importante et un aménagement de l'avant-port avec bassins, quais et digue pour attirer les flottilles qui suivent le déplacement des bancs de sardines le long des côtes armoricaines. La sécurité de l'abri et la proximité des presses attirent les chaloupes. La découverte de Nicolas Appert et son application à la boite en fer blanc par Joseph Colin vont changer la physionomie de la ville.

port-de-concarneau-1024x768-copie-1.jpgDès 1851, les usines remplacent les presses et leurs cheminées hérissent les toits, trente-deux en moins d'un siècle. L'arrivée du chemin de fer en 1883 et la construction d'une criée en 1893, complètent l'industrialisation de la cité.

concarneau.jpgL'arrivée d'armateurs et de mareyeurs exilés de Lorient ou Boulogne, pendant la seconde guerre mondiale, développe une activité florissante de pêche fraîche remplaçant petit à petit les conserveries. Dans l'élan de cette éclosion, la Ville fusionne avec les deux communes rurales voisines: Beuzec-conq en 1945 et Lanriec en 1959.

concarneau-229909

Les chalutiers pêchent maintenant jusqu'au nord de l'Ecosse et les thoniers senneurs croisent aux Seychelles et dans le golfe de Guinée. En ce début de 3ème millénaire, Concarneau est en tonnage le 3ème port de pêche fraîche français et le 1er port thonier d'Europe.

classe_decouverte_concarneau_141301325085.jpg

  Remerciements à Daniel Le Cornec pour ses photos déposées sur Chemins Bretons qui ont permis la réalisation du diaporama ci-dessous.

 

Repost 0
Published by Micarmor - dans LE FINISTERE
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 09:14

15017038.jpg

La Rade de Brest, c'est un vaste bassin de 150 km² ouvert à l'ouest sur la mer d'Iroise par un goulet de 1,8 km de large, un plan d'eau sécurisant navigable toute l'année.

pt74903.jpgDécouvrir la Rade de Brest :

C'est découvrir sa lumière si changeante, ses multiples paysages préservés, ses sentiers côtiers, ses belvédères naturels ou aménagés : Sainte Anne du Portzic, Kerdeniel, Landévennec, la pointe des Espagnols...

rade_de_brest06.jpgC'est découvrir les secrets de ce vaste amphithéâtre marin qui s'ouvre sur la mer par un étroit goulet ; découverte qui se décline de diverses manières : liaisons régulières du nord au sud ou vers les îles, voile, planche à voile, mini-croisière en bateau restaurant, kayak, aviron, plongée, voilier traditionnel, découverte du monde marin, le choix est vaste.

rade-brest-415323.jpgAdmirablement située au bord d'une des plus vastes rades du monde, la ville offre ainsi tous les attraits d'un grand port de plaisance au sein d'une région touristique très riche : un port de 1500 places, tous les sports nautiques, un centre de voile de haut niveau.

 

Photos ci-dessus en partage sur Internet et nos remerciements à Yannick Le Nouvel pour ses photos qui ont permis la réalisation du diaporama ci-dessous.

 

 

 

Repost 0
Published by Micarmor - dans LE FINISTERE
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 13:53

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-016--Copier-.JPG

LE VIADUC DE MORLAIX.

morlaix-huelgoat-carhaix-11-aout-050--Copier-.JPG

Le 20 juillet 1961.

Ouverture du chantier de construction du viaduc sous la responsabilité de l'ingénieur ordinaire des Ponts et chaussées Fenoux et de l'ingénieur en chef Planchat. Entrepreneur : Perrichont.


10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-054--Copier-.JPG Morlaix est située au fond de la baie de Morlaix, sur les pentes granitique d'un vallon profond, au confluent des deux petites rivières, le Jarlot et le Keffleut, au fond de l'estuaire du Dossen où la rivière de Morlaix est soumise au jeu de la marée.

morlaix-huelgoat-carhaix-11-aout-012--Copier-.JPG Cette topographie avait poussé la Compagnie de l'Ouest à éviter de faire passer la ligne dans la ville de Morlaix.

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-057--Copier-.JPGLa municipalité avait protesté auprès du gouvernement de Napoléon III qui lui avait donné raison en 1858.

morlaix-huelgoat-carhaix-11-aout-006--Copier-.JPGLe tracé de la ligne dans un environnement granitique fait de vallée profonde va générer d'importants travaux de terrassement et d'ouvrages d'art.

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-042--Copier-.JPGLe viaduc monumental du chemin de fer qui enjambe le vallon domine la ville et semble la séparer du port.

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-069--Copier-.JPGLe viaduc en maçonnerie a une longueur de 292 m. Il comprend deux niveaux:
- niveau inférieur: 9 arches de 13,47 m d'ouverture
- niveau supérieur: 14 arches de 15,50 m d'ouverture.
morlaix-huelgoat-carhaix-11-aout-003--Copier-.JPG Les piles ont une épaisseur variant de 19,36 m à la base de la plus haute à 11,16 m à la naissance des arches supérieures.

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-062--Copier-.JPGLe 11 décembre 1863.

Le viaduc est livré à la Compagnie de l'Ouest.

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-041--Copier-.JPG
Le 25 avril 1865.

La ligne de chemin de fer entre Guingamp et Brest est inaugurée. Elle est mise en exploitation le lendemain.

morlaix-huelgoat-carhaix-11-aout-018--Copier-.JPGEn 1943, les bombardements du viaduc causent plus de 100 morts.
10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-066--Copier-.JPG

29 janvier 1943.

L'aviation anglaise bombardele viaduc le viaduc.

Mais ce bombardement n'est pas suffisamment précis et d'autres bâtiments sont touchés.

morlaix-huelgoat-carhaix-11-aout-014--Copier-.JPGL'église Saint-Melaine a elle aussi été sérieusement endommagée.

Cependant le plus grave reste le bombardement de l'école maternelle de Notre-Dame de Lourdes.

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-071--Copier-.JPG

42 enfants et 2 de leurs institutrices sont tués.
10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-068--Copier-.JPG

La chapelle Notre-Dame des Anges est érigée en leur souvenir.

morlaix-huelgoat-carhaix-11-aout-010--Copier-.JPG(extrait d'un article paru dans la France Pittoresque - 16/01/2010)

Le viaduc ! S’il était à demi croulant, si les herbes sauvages poussaient entre ses pierres disjointes, s’il dominait de ses ruines imposantes quelque ville morte où l’on n’entendît plus de voix humaines, si les siècles avaient ébréché et noirci ses assises polies et brillantes,

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-064--Copier-.JPG

si le voyageur n’y rencontrait plus d’autres êtres vivants que des lézards se chauffant au soleil de midi, on l’admirerait, on le chanterait en vers, on le célébrerait en prose, et il serait peut-être tenu pour l’égal des monuments assyriens, égyptiens et autres, dont la grandeur nous écrase.

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-078--Copier-.JPGMais s’il n’a pas la beauté mélancolique de la mort, il a la beauté resplendissante de la vie ; s’il ne fait pas rêver, il fait agir. Voyez ! la vie est partout autour de lui, au-dessus, au-dessous.

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-046--Copier-.JPG

Les lourds camions affluent à la gare pour apporter ou emporter les marchandises des provenances les plus lointaines ; luxe presque inconnu autrefois, monnaie courante aujourd’hui.

morlaix-huelgoat-carhaix-11-aout-013--Copier-.JPGAu bas du pont, les bateaux vont et viennent, les passants circulent, regardent, et lèvent parfois la tête au bruit aigu que fait la vapeur en s’échappant de sa prison ; tandis qu’entre le train qui fuit rapide comme une flèche, et les voiles que gonflent le vent, passent les voitures et même les rouliers, « qui ne gâtent plus tant les routes », mieux entretenues et plus solides qu’au temps de la corvée.

10-aout-morlaix-huelgoat-carhaix-061--Copier-.JPG

Repost 0
Published by Micarmor - dans LE FINISTERE
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 09:38

Accrochez-vous ! Ca va surfer !!


Un coup de vent sur la pointe Bretonne, le vendredi 11 novembre 2011 , à Doëlan dans le Finistère Sud (29). Des images d'un bateau de pèche professionnel prenant la mer sous une houle formée. Le bateau dans les vagues semble happé par la mer et pourtant réapparait. Ces images ont été prises depuis la cote la disparition du bateau est du à la hauteur des vagues plus hautes que le navire.

 

 

Merci à Guy Le Page pour sa vidéo du 11.11.11 !!

Repost 0
Published by Micarmor - dans LE FINISTERE
commenter cet article